Observatoire du médicament, des dispositifs médicaux et de l'innovation thérapeutique

Actualités

Dinutuximab beta (QARZIBA®) : financement dérogatoire dans le traitement du neuroblastome de haut risque et récidivant réfractaire

Un financement dérogatoire à titre exceptionnel et temporaire pour la spécialité pharmaceutique QARZIBA® (dinutuximab beta) dans le traitement du neuroblastome de haut risque et récidivant réfractaire est mis en place jusqu'au 31 décembre 2019.

DGOS
La spécialité Qarziba® (dinutuximab beta) est inscrit sur la liste des spécialités agréées aux collectivités (JO du 05/10/2018et ne fait pas l’objet d’une inscription sur la liste en sus.

Deux notes d'information de la DGOS publiées en septembre 2018 et juillet 2019 précisent les modalités de prise en charge dérogatoire, mise en place à titre exceptionnel et temporaire, pour la spécialité QARZIBA® (dinutuximab beta), qui n’a pas fait l’objet d’une inscription sur la liste en sus.


QARZIBA® fait l’objet d’un financement dérogatoire dans les indications suivantes :

  • " Neuroblastome de haut risque chez des patients ≥ 12 mois, qui ont précédemment reçu une chimiothérapie d’induction et ont présenté au moins une réponse partielle, suivie d’un traitement myéloablatif et d’une greffe de cellules souches hématopoïétiques, avec ou sans maladie résiduelle. "
    • du 1er septembre 2018 au 31 décembre 2019.
  • " Neuroblastome récidivant ou réfractaire  chez des patients ≥ 12 moisavec ou sans maladie résiduelle. Avant d’initier le traitement d’un neuroblastome récidivant, il convient de stabiliser toute maladie progressant de manière active par d’autres mesures adéquates. Chez les patients présentant des antécédents de maladie récidivante ou réfractaire et chez les patients n’ayant pas présenté une réponse complète après un traitement de première ligne; Qarziba® doit être associé à l’interleukine 2 (IL-2). "
    • du 1er juillet au 31 décembre 2019.
La prise charge dérogatoire est réservée aux seuls centres d’oncologie pédiatrique des établissements de santé dont la liste est annexée aux notes (deux centres en Pays de la Loire: CHU d'Angers et CHU de Nantes). Elle s’effectuera sur la base du traitement a posteriori des données du programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) - déclaration via le fichier FICHCOMP ATU pour les établissements de santé consommateurs.


Voir la note d’information N° DGOS/PF2/DSS/1C/2018/216 du 18 septembre 2018 : cliquer ici.

Voir la note d'information N° DGOS/PF2/DSS/1C/2019/178 du 22 juillet 2019 : cliquer ici.
Retour aux actualités
Agenda
Formation à la conciliation médicamenteuse
Formation Perfectionnement de l'analyse pharmaceutique (saison 2)
Newsletter