Observatoire du médicament, des dispositifs médicaux et de l'innovation thérapeutique

Actualités

Modification des modalités de délivrance de la naloxone

Parution de la note d'information DGS/SP3/DGOS/DSS/2019/177 du 19 juillet précisant les structures autorisées à délivrer les spécialités à base de naloxone, Prenoxad® et Nalscue®, pour lesquelles l'ANSM a délivré une AMM dans l'indication de traitement d'urgence des surdosages aux opioïdes, caractérisés ou suspectés.

Logo ministère
La naloxone est le seul antidote spécifique et le médicament de référence dans le traitement d'urgence des surdosages d'opïodes. Nalscue® et Prenoxad® sont les deux seules spécialités à base de naloxone prêtes à l'emploi disposant d'une AMM et dont la délivrance est à prescription médicale facultative.

Pour des raisons de santé publique, les établissements de santé, les groupements de coopération sanitaire et les unités sanitaires en milieu pénitentiaire sont autorisés, à titre dérogatoire, à délivrer Nalscue® (sous AMM) et Prenoxad® pour préparer la sortie des personnes identifiées à risque de surdosage aux opioïdes, hospitalisées en établissement de santé ou lors d'un passage aux urgences ou sortant de détention, en vue d'une utilisation ambulatoire. Ainsi, la spécialité est considérée, à titre exceptionnel et dérogatoire comme administrée à un patient hospitalisé et suit en conséquence le régime de financement correspondant à savoir une prise en charge au titre de la liste des collectivités.
Les deux spécailtés (Nalscue® et Prenoxad®) délivrées à titre dérogatoire feront l'objet d'un suivi : les volumes délivrés pour chaque spécialité devront être transmis par les établissements de santé à l'ARS deux fois par an (au 1er janvier et au 1er juin).

Pour télécharger la note d'information DGS/SP3/DGOS/DSS/2019/177, cliquez ici.
Retour aux actualités
Agenda
Formation à la conciliation médicamenteuse
Formation Perfectionnement de l'analyse pharmaceutique (saison 2)
Newsletter