Observatoire du médicament, des dispositifs médicaux et de l'innovation thérapeutique

Bilan Partagé de Médication

L'arrêté du 9 mars 2018 porte l'approbation de l'avenant 12 de la convention nationale du 4 mai 2012 organisant les rapports entre les pharmaciens titulaires d'officine et l'assurance maladie, permettant ainsi la rémunération des bilans partagés de médication.

BPM-

Définition

La Haute Autorité de Santé (HAS) définit le Bilan Partagé de Médication (BPM) comme "une analyse critique structurée des médicaments du patient dans l'objectif d'établir un consensus avec le patient concernant son traitement".

Le BPM s'appuie sur un entretien structuré entre le pharmacien d'officine et le patient. Ses objectifs sont de :
  • réduire le risque iatrogène
  • optimiser l'impact clinique des médicaments
  • améliorer l'adhésion au traitement
  • diminuer le gaspillage de médicaments

Cette démarche impose de mettre en perspective le traitement du patient (issu du bilan de médication) en regard de ses comorbidités, d'éventuels syndromes gériatriques, de ses souhaits, et d'outils d'évaluation pharmacologique comme ceux de détection de médicaments potentiellement inappropriés.

A qui s'adresse le BPM ?

Dans le cadre de l'avenant 12 de la convention nationale du 4 mai 2012 organisant les rapports entre les pharmaciens titulaires d'officine et l'assurance maladie, les patients éligibles au BPM ont été définis comme :
  • les patients de 65 ans et plus avec au moins une ALD (affection de longue durée) et ayant au moins 5 molécules prescrites depuis 6 mois ou plus
  • les patients de 75 ans et plus ayant au moins 5 molécules prescrites depuis 6 mois ou plus

 

Comment ?

A l'officine, le BPM se déroule en 4 grandes étapes :
Etapes BPM

1/ L'entretien de recueil d'informations avec le patient permet de :
  • Expliquer au patient les objectifs du BPM, son intérêt dans le cadre de l'amélioration de sa prise en charge en lien avec son médecin traitant et son déroulement
  • Recueillir les informations générales sur le patient, ses antécédents médicaux, ses habitudes de vie
  • Procéder au recencement de l'ensemble des traitements, prescrits ou non, pris par le patient et faire l'état des lieux des connaissances du patient sur ses médicaments
2/ L'analyse des traitements du patient avec transmission des conclusions au médecin traitant

3/ L'entretien conseil avec le patient
C'est un temps d'échange privilégié avec le patient permettant au pharmacien de revenir sur les interventions pharmaceutiques réalisées en concertation avec le médecin traitant, de remettre au patient un plan de posologie et les conseils associés et répondre à ses questions ou inquiétudes.

4/ Les entretiens de suivi d'observance
Ces entretiens permettent de faire le bilan des stratégies mises en places avec le patient et de réévaluer son adhésion au traitement et son niveau d'observance.

Les outils à disposition :

 Retrouvez également l'Espace Pro sur le site de l'Assurance Maladie pour recencer votre activité.

Textes réglementaires :

  • Arrêté du 9 mars 2018 portant approbation de l'avenant 12 à la convention nationale du 4 mai 2012, organisant les rapports entre les pharmaciens titulaires d'officine et l'assurance maladie
  • Arrêté du 28 novembre 2016 relatif aux bonnes pratiques de dispensation des médicaments dans les pharmacies d'officine
  • Décret du 5 avril 2011 relatif aux missions des pharmaciens d'officine correspondants

Formation :

L'OMEDIT Pays de la Loire, l'URPS Pays de la Loire et l'Université de Nantes proposent une formation sur le "Bilan Partagé de Médication" à destination des pharmaciens d'officine. Cette formation est validante DPC.
Retrouvez toutes les informations sur notre page "Formations".
Agenda
Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse : journée d'échanges et de retours d'expériences 2019
Formation Perfectionnement Analyse Pharmaceutique (Saison 2)
Newsletter