Observatoire du médicament, des dispositifs médicaux et de l'innovation thérapeutique

Ruptures de médicaments

Les ruptures d'approvisionnement de médicaments constituent un problème de santé publique majeur. L'ANSM déplore une hausse du nombre de ruptures chaque année. En 2017, l'agence a recensé 530 signalements de rupture ou tensions d'approvisionnement de médicaments d'intérêt thérapeutique majeur. L'OMEDIT a travaillé sur le sujet et met à disposition divers outils en lien avec les ruptures de médicaments :

 


Enquête régionale sur les ruptures - 2018

Les établissements de santé remontent aux autorités compétentes un nombre important de ruptures ou de contingentements qui impactent fortement leur activité.

Pour mieux appréhender l'ampleur du phénomène et ses conséquences pratiques, l'OMEDIT a mené une enquête sur les médicaments en rupture ou contingentés dans la région Pays de la Loire. Les résultats ont été restitués auprès de l'ARS.

La synthèse des résultats de l'enquête est disponible ici.

Enquete rupture V2


Hiérarchisations des indications des immunoglobulines polyvalentes (Ig)

Un Comité Stratégique Spécialisé Temporaire (CSST) consacré à la révision des usages prioritaires des Ig se réunit régulièrement à l'ANSM. Le CSST est chargé, entre autre, de mettre à jour le tableau de hiérarchisation des Ig.
Pour télécharger la dernière version de ce tableau, cliquez ici.


Ruptures d'antibiotiques et de vaccins et immunonoglobulines spécifiques

L'OMEDIT propose deux tableaux dédiés aux ruptures des antibiotiques et des vaccins et immunoglobulines spécifiques. Les tableaux sont mis à jour mensuellement.
Pour y accéder, cliquez ici

Agenda
Dispositifs Médicaux à l'hôpital : du laboratoire au lit du patient
Formation à la conciliation médicamenteuse (Complète)
Newsletter