Observatoire du médicament, des dispositifs médicaux et de l'innovation thérapeutique

2. Chlorure de potassium injectable

Never Event 2 - Erreur lors de l’administration du chlorure de potassium injectable.

L'OMEDIT a recensé les différents outils existants pour optimiser, harmoniser et sécuriser les conditions de prescription, de préparation, d'administration et de stockage du chlorure de potassium injectable.

Points clés :

  • Prescription :
    • Voie orale en priorité, préferer les poches pré-diluées si IV nécessaire
    • Prendre en compte l'apport en KCl des autres médicaments injectables
  • Préparation :
    • Concentration max finale : 4 g/L
    • Double contrôle et étiquetage de la préparation (dose, volume)
  • Administration :
    • Perfusion IV Lente avec un débit ≤ 1g/h sur voie veineuse périphérique
    • Surveillance clinico-biologique
  • Stockage à part des autres électrolytes, étiquetage d'alerte.
  • Prise en charge d'une hypokaliémie basée sur la kaliémie (outil ci-dessous).

Outils disponibles :

  1. Affichette de l'ANSM relative à la prescription, à la préparation, à l'administration et au stockage du chlorure de potassium injectable (Mai 2017)
  2. Etiquetage d'alerte (CH Beaugeois Vallée, Baugé-en-Anjou) pour le conditionnement primaire du chlorure de potasium injectable
  3. Critères de bonnes pratiques pour la prévention des erreurs d'administration de KCl et note d'information (ECHO, Bretagne-Pays de la Loire, 2012)
  4. E-learning "Prévenir les erreurs médicamenteuses liées aux injections de potassium" (OMEDIT Centre, 2019)
Agenda
Réunion de Territoire 2020 : Angers
Formation Gaz Médicaux
Newsletter